FR | EN
  • Assemblé dfgg à lomé
  • Le Père Firmin au Liberia avec ses paroissiens
  • 120e Aniverssaire de l'arrivé de la SMA à Accra
 
Vocation
Devenir SMA Vous aimeriez participer à la mission de la Société des Missions Af...

Lire

Homélie
Choisir d’être avec Dieu requiert une radicalité absolue Homélie du 28e Di...

Lire

Faire un Don!
Faire un Don!

Merci


Fil Info:


Le miracle de Dieu s’accomplit avec l’effort humain
29 Juillet 2018

Le miracle de Dieu s’accomplit avec l’effort humain

17e dimanche du Temps Ordinaire B

Après le récit narratif de l’envoi et du retour des disciples de la mission tiré de l’Évangile de marc les deux dimanches passés, les textes proposés à notre méditation en ce 17e dimanche du temps ordinaire, Année B nous introduit à la bienveillance de Dieu qui comble la faim de son peuple à travers Jésus et Elisée.

L’Evangéliste St Jean nous présente aujourd’hui Jésus sur l’autre rive du Lac de Tibériade avec une grande foule derrière lui qui le suit. St Marc nous disait déjà le dimanche passé que cette même foule fit l’objet de la grande compassion de Jésus. Il est intéressant de noter que même l’obstacle naturel, le lac, n’a pas pu les empêcher de suivre Jésus. Le narrateur prend soin de nous dire qu’ils le suivent à cause des miracles. Il est lieu peut-être déjà ici de s’interroger des raisons qui nous mènent au Christ. Est-ce à cause de notre foi en lui ou c’est à cause de ses miracles ?

Ayant pris place sur la montagne avec ses disciples, l’évangéliste souligne que Jésus ‘leva les yeux et vit la foule nombreuse qui venait à lui’. Se retournant vers Philippe, il lui dit : Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? L’intention de Jésus était clair, c’était juste pour les mettre à l’épreuve car il savait qu’il était impossible de nourrir une foule si nombreuse et probablement il savait déjà ce que lui allait faire. Il est donc évident que le Seigneur connait nos limites mais il met à l’épreuve. Comment réagissons-nous face à l’épreuve ?

Pour Philippe, il n’y a rien à faire, car c’est impossible.

André lui, aussi ridicule que cela puisse paraitre, ose proposer cinq pains d’orges et deux poissons. Et c’est justement avec ça que Jésus accomplit le miracle et nous nourrit toute la foule, l’on ramassa des surplus. Le miracle de Dieu s’accomplit avec l’effort humain. Aussi petit que puisse être un acte ou un geste d’amour, il suffit de la grâce de Dieu que cela se transforme en miracle.

Tout ce dont Dieu veut est le peu que nous avons à lui offrir. C’est justement que nous voyons dans la première lecture. Le prophète Elisée, transforme le peu que lui a offert cet homme de Baal-Shalisha.

Quel est donc le peu, que le Seigneur nous demande de lui offrir aujourd’hui ? Est-ce notre temps, est-ce un sourire… ? St. Dans la deuxième lecture propose ceci : qu’en toute circonstance que ce soit de douleur comme lui qui écrit de la prison à cause du Christ, de rester fidèle a notre vocation de chrétien, en restant humble, plein de douceur, patience, se supporter les uns les autres avec amour et à rester unis dans l’esprit.

Père Magloire Guetou, sma

Retour à l'Accueil

 

Nos Régions

Newsletter

Soyez informé à temps voulu des communications importantes de votre SMA en vous inscrivant gratuitement à notre newsletter!
Masquer!

Suivez nous

sma tv


Voir la Vidéo